PQVNL

La proposition de loi relative à la “Protection patrimoniale des langues régionales” et à leur promotion a été déposée par un groupe de députés dans le cadre de la niche parlementaire de leur groupe “Libertés et Territoires”.

Cette proposition de loi a fait l’objet d’un examen en première lecture à l’Assemblée nationale en février 2020.
Durant ce débat, une partie des articles a été adoptée car une majorité de députés a compris l’intérêt de cette reconnaissance patrimoniale, mais l’ensemble des articles relatifs à l’enseignement des langues régionales a été rejeté par la majorité, à la demande du Ministre de l’Éducation nationale.

Cette proposition de loi doit absolument passer en l’état en seconde lecture à l’Assemblée nationale !

Deux temps sont prévus :

31 mars : réunion de la Comission Culture et Éducation de l’Assemblée nationale. À cette occasion, les 70 députés présents pourront décider de conserver ou supprimer des articles présentés par les sénateurs.

8 avril : passage en seconde lecture du texte à l’Assemblée nationale et vote.

Il faut agir !

Pour cela, plusieurs possibilités.

Cas 1 : association, cercle local de l’IEO, section départementale…

Demandez à rencontrer députés et députées sur la base des éléments suivants :

  • Faire passer la PPL Molac en commission et de la voter dans son ensemble.
  • Alerter sus les conséquences catastrophiques de la Réforme Blanquer.
  • Demander au moins l’alignement de l’enseignement de l’occitan sur les langues anciennes !

Demandez également à votre député·e de soutenir la PPL en signant le texte suivant :

Texte PQVNL d’interpellation des députés
Pour un vote de la loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion.
Créé en 2019, le collectif “Pour que vivent nos langues”, qui regroupe les principales associations liées à la promotion des langues régionales, à travers leur enseignement, leur expression culturelle et, en général, leur place dans la vie publique, est engagé dans une campagne d’explication visant à convaincre les députés de voter en deuxième lecture la proposition de loi 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion.
Le texte, adopté examiné par l’assemblée nationale en première lecture le 13 février 2020, a été modifié et enrichi par le Sénat en première lecture le 10 décembre 2020 et doit arriver en 2ème lecture à l’Assemblée nationale le 8 avril 2021.
Suite aux amendements introduits votés à une très large majorité (env. 80%) par le Sénat, cette loi, si elle était adoptée dans les mêmes termes, constituerait en effet la première opportunité législative, depuis la Loi Deixonne de 1951, pour la défense et la valorisation de nos langues.
Elle apporterait :
  • une meilleure reconnaissance et une meilleure protection du riche patrimoine que constituent les langues et cultures régionales ;
  • un statut indispensable pour leur enseignement permettant d’élargir l’offre actuellement très insuffisante pour assurer la transmission de ces langues et cultures.
Les soussignés appellent l’ensemble des députés à soutenir cette loi conformément au texte adopté par le Sénat et à être présents dans l’hémicycle le 8 avril prochain pour manifester ce soutien par leur vote.

Cas 2 : adhérent·e

Interpellez vos député·e·s par courrier, email, ou encore sur les réseaux sociaux, en reprenant tout ou partie du texte d’interpellation de PQVNL.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les textes de la Proposition de looi (PPL), dans son état initial ou avec les modifications du Sénat :

Pin It on Pinterest

Share This